Actualité

Dernière minute/ Le gouvernement fait machine arrière sur la RTS

A partir du 1er janvier 2018, la RTS, Retenu sur traitement et salaire devait augmenter, après une réforme votée par l’Assemblée nationale.

La mesure s’est heurté à la résistance des travailleurs à travers la FESABAG, Fédération syndicale des banques et assurances et microfinances de Guinée. Le président Alpha Condé a alors suspendu la promulgation de la loi de finance en attendant les négociations entre gouvernement et acteurs sociaux, notamment la FEsabag et la CNTG. Finalement, le président Alpha Condé aurait renoncé à faire appliquer la RTS en l’état. « Après d’utiles discussions entre gouvernement et organisations syndicales, la décision vient de tomber â l’instant : la nouvelle RTS contenue dans la loi des finances 2018 ne sera pas appliquée. Un ouf pour nos maigres salaires. Merci au Président de la République. Vive la solidarité des travailleuses et travailleurs. La lutte continue. Unis, nous vaincrons ». L’information a été publié sur la page Facebook de la FESABAG, ce vendredi.
Si elle était appliquée, les salaires d’un million à 3 millions seraient rabotés de 5%, de 5 à 10 millions de 15%, et à partir de 10 millions 20 %.

Hafia Diallo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top