Actualité

Forte dégradation de la desserte en électricité : Le ministre accuse les abonnés

Ce lundi 8 janvier, le ministre de l’Energie et de l’hydropique a animé une conférence pour faire le point sur le manque de courant dans les quartiers de Conakry. Si les Conacrikas ironisent que Kaléta a calé, c’est une blague de mauvais goût qui ne plait pas au ministre Cheick Taliby Sylla.

Pour lui, les citoyens doivent comprendre que le niveau d’eau à Kaléta est de 110 mètres. Au-delà, cela crée la cavitation, (entendez un trou dans l’eau) et si cela arrive, les moteurs s’arrêtent. Pendant l’étiage, « Kaléta ne peut donner que 33 mégawatts. On a compris que les lâchées d’eau du barrage de Garafiri peut alimenter Kaléta. La journée, Kaléta ne fonctionne pas. Parce qu’en ce moment Garafiri fonctionne, en accumule l’eau. Quand il arrive à 110, EDG appelle Kaléta et demande aux clients de commencer à consommer. Si ça dépasse les 110, ça provoque la cavitation. A partir de 18 heures, Kaléta donne 110 mégawatts sur une capacité de 240 mégawatts installés. A partir de 00 heures, pour accumuler encore de l’eau, on coupe jusqu’à 8 heures ». D’où le tour-tour. Le niveau d’eau est un problème fondamental, dit-il.

Sur 100 consommateurs, dit le ministre, 50 sont clandestins donc non fichés, sur les 50 autres facturés, 45 ne payent pas les factures. Pour permettre à EDG de faire face à ces problèmes, « on a proposé des compteurs prépayés. On nous a saboté de l’intérieure et de l’extérieur. Seulement 250 000 abonnés, à Conakry pour près de 3 millions d’habitants ».

Pour trouver solution au problème d’électricité, il faut le barrage de Souapiti. « Il doit fournir 450 mw, avec une retenue d’eau de 6 milliards de mètre cube d’eau. Cela va garantir Kaléta même en saison sèche ».

Autant dire à la population de ne pas gaspiller son énergie à manifester, la solution n’est pas pour demain. Sauf si l’Etat décide de payer ses créanciers. Ce qui n’est pas du goût des bailleurs de fonds.   

Hafia Diallo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top