Actualité

Guinée-affaire Aïssatou Boiro : le procès renvoyé au 19 février 2018

La justice guinéenne a renvoyé mardi, l’affaire Aïssatou Boiro au 19 février prochain. La soif de vérité de son époux en passe d‘être étanchée, car le professeur Ibrahima Boiro, enseignant de biologie à l’université de Conakry, a fourni de gros efforts pour obtenir ce procès.

Aïssatou Boiro, c’est la directrice nationale du Trésor guinéen qui a été tuée de deux balles dans la poitrine dans sa propre voiture ce soir du 9 novembre 2012 à Conakry, capitale de la Guinée.

Un assassinat qui a ému toute la Guinée ou presque, si bien que le Chef de l’Etat, Alpha Condé avait décrété une journée de deuil national le 13 novembre 2012.

Née en 1954 à Conakry, Aïssatou Boiro a été nommée à son poste au début de 2012. Jugée intègre et incorruptible, elle a joué, d’après des témoignages, un rôle prépondérant dans le démantelement d’un réseau qui avait tenté de détourner près de 1,5 millions d’euros du trésor guinéen. « Elle est morte parce qu’elle refusait tout compromis entre l’intérêt public et les intérêts sordides des groupes mafieux » avait déclaré le ministre des Finances Kerfalla Yansané.

Source: AfricaNews

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top