Politique

Guinée : Fin de la Tournée de Cellou Dalein Diallo à Kindia

Le  chef  de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo  accompagné  d’une  délégation  composée  des  députés de son parti et d’Alhousseny Makanera kaké a bouclé sa tournée ce dimanche dans la préfecture de Kindia rapporte le correspondant  du site www.echosdeguinee.net

Durant trois jours, le Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinées est allé à la rencontre des communautés à la base pour échanger avec elles et les galvaniser pour les prochaines échéances électorales. 

Cette  tournée  de trois  jours du numéro  un de  l’UFDG   a  commencé  par la  sous-préfecture  de  Madina  Oula  ensuite,  il s’est  successivement   rendu  à  Hamdallaye  district  de la toute nouvelle sous-préfecture  de Linssan  puis dans les  sous-préfectures  de Souguéta,  Bangouya et  Molota. A Bangouya   le  leader  de  l’opposition  a  eu  droit  à  un  accueil  chaleureux  de  la  part  des  populations. Il a mis l’occasion à profit pour s’entretenir avec ces  citoyens,  notamment  sur  le  projet  de  leur déguerpissement  suite  avec  l’aménagement  du  barrage  hydroélectrique  de  Souapiti  ainsi  que  les  conflits  entre  éleveurs  et  agriculteurs.

S’agissant  du déguerpissement  des  populations, le chef  de  file  de  l’opposition  a insisté  sur l’importance  de  l’aménagement  de ce  barrage,  mais,  a exigé  que les victimes  soient  dédommagées avant. Pour  y parvenir,  il  a  demandé  à ce  que les  ressortissants  des  différents  villages  touchés  constituent  des  associations  capables  de  défendre  leurs  intérêts.  Selon  lui, « avoir  le  courant  est  très  important ; mais, c’est  de  la  responsabilité  de l’Etat  de  faire  en  sorte  que  tous  ceux  qui  seront  touchés  soient  dédommagés. Il  y a  beaucoup  d’argent  dedans, y  compris  vos  droits. Donc, il  faut que  les  ressortissants  constituent  des  associations  capables  de  défendre  vos  droits » dit-il. Quant  au  conflit  entre  éleveurs et  agriculteurs,  le  président  de l’UFDG a  rappelé  que c’est  un  conflit  qui ne  date  pas  d’aujourd’hui  et  qu’il  se  manifeste  un  peu partout. Là également, il a placé  l’Etat  devant  sa  responsabilité  de  veiller  à  ce  que  ces  genres  de  conflits  ne  deviennent  pas  communautaires.

Sur  le chemin  du  retour,  le président de l’UFDG a fait  escale  dans  le  quartier  de Koliaddy deux  secteurs  Yogomtamba, dans  la  commune  urbaine de  Kindia pour  marquer  sa  solidarité  à  la famille D’Almamy  Camara, disparu  avec  sa  fille  de  3 ans  le  23 septembre  2017. Dans  son  discours  de circonstance, Cellou Dalein Diallo  a  souhaité  que  justice  soit  rendue  tout  en invitant  les   citoyens  à  la retenu. De là, la délégation s’est rendue dans  la  famille de  Bambo  Fofana, présumé  accusé  dans  la disparition  de Almamy  Camara  et  sa fille là  Cellou  Dalein Diallo  a   formellement  condamné  la destruction  des  maisons  d’habitations  et d’autres  biens  en  guise  de  vengeance.

Dans le  district de Bakhaya  Khorie  sous-préfecture  de  Molota   où il  a  bouclé  sa  tournée, il  a rappelé  aux  populations la nécessité  de lutter  pour le  changement qui  passe  forcément  par  le  vote. Donc  il souhaite que  son  parti  l’UFDG  soit  en  tête  pour pouvoir  se  positionner  pour  la  présidentielle   de 2020.

Mohamed  M’bemba Condé 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top