Actualité

Transhumance politique : Fodé Oussou ferme la porte à tout départ à l’UFDG

Le principal parti de l’opposition en Guinée a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 02 décembre 2017 à son siège national, à Conakry. Présidée par Fodé Oussou Fofana à l’absence de Cellou Dalein Diallo en mission du parti à l’intérieur, elle a connu la présence de plusieurs militants, sympathisants dont certains sont venus de l’étranger et d’autres à l’intérieur du Pays. Les élections communales et la situation politique ont dominé les débats.

Pour l’UFDG, il n’y a aucun doute, les communales auront lieu en février 2018. C’est pourquoi l’heure est à préparation pour rafler le maximum  de communes, un tremplin pour accéder à Sekhoutouréya en 2020 dira Honora Aliou Condé, secrétaire général du parti. «Comme vous le savez, personne de doit faire plus de 2 km pour aller voter comme ce fut le cas lors de l’élection de 2015. Chaque militant doit s’assurer que son nom figure sur la liste de son quartier au cas contraire le signaler au représentant de la CENI dans son quartier ou les responsables de l’UFDG pour résoudre le problème. Un electeur d’un quartier X ne peut pas voter pour un candidat d’un quartier y. Ce sont des élections de proximité », dit-il.

Prenant la parole, Fodé Oussou Fofana, le président du groupe parlementaire « Les Libéraux démocrates », rassure qu’aucun cadre de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ne pourra être débauché par Alpha Condé qu’il soupçonne de vouloir déstabiliser l’opposition comme il l’a fait dit-il avec la société civile : « Il a essayé de choisir les maillons faibles, débaucher des gens par la corruption. Certains sont tombés dans son piège. Je voudrais dire ici que M. Alpha Condé incapable de débaucher un responsable de l’UFDG. Nous préférons la mort que de trahir Cellou Dalein et être dans le RPG Arc-en-ciel ».

Pour lui, si on parle de l’opposition jusqu’à nos jours en Guinée, c’est parce que l’UFDG est là rappelant de passage qu’Alpha Condé avait promu de faire oublier l’opposition dans six mois au lendemain de son élection.

Mamadou Bhoye Bah

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top