Actualité

Acquis de 7 ans de gouvernance: le ministre de l’Éducation reçoit la jeunesse RPG de la Haute Guinée

Les responsables des 28 sections du RPG Arc-en-ciel de la Haute Guinée ont eu, mercredi, 1er juillet 2018, des échanges avec le ministre de l’éducation nationale autour des acquis et des problèmes de l’école guinéenne durant les 7 ans de gestion du Président Alpha CONDÉ, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle.

Selon la cellule de communication du département, il a particulièrement été question des infrastructures scolaires, du personnel enseignant engagé de 2011 à 2018 et des manuels scolaires.
Les secrétaires généraux des sections RPG Arc-en-ciel de la Haute Guinée auraient tour à tour expliqué au ministre Mory SANGARE le fonctionnement de l’école dans leurs zones respectives (la fréquentation des élèves et enseignants, les perturbations enregistrées, l’insuffisance d’infrastructures, etc.).
Abordant tout d’abord la question d’infrastructures scolaires, le responsable du service en charge de l’équipement et des infrastructures du département a indiqué en rappel que de 2000 à 2010, 1.500 salles de classe ont pu être réalisées alors qu’en 7 ans seulement (2011 – 2018) 5 mille 590 salles sont construites et pourraient aller au delà de 6000 salles de classe d’ici décembre prochain.
Il faut ajouter à ce chiffre 18 Directions Préfectorales de l’Éducation construites et 4 autres en construction.
Quant aux manuels scolaires, les efforts de l’État et de ses partenaires sont allés jusqu’à hauteur de 3 millions 770 mille exemplaires pour le primaire et 1 million 527 mille pour le secondaire public et privé confondus, a déclaré le représentant du PSE (Programme Sectoriel de l’Éducation).

Le nombre d’enseignants engagés de 2011 à 2018 est de 15 mille 12, a renchéri le chef de cabinet du département.
Ces informations officielles ont édifié davantage sur les acquis du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MEN-A).
Enfin, le ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré a appelé les visiteurs à multiplier les efforts dans l’information et la sensibilisation des populations sur ces efforts déjà fournis par l’Etat. Même si beaucoup restent encore à faire.
Le problème majeur évoqué par tous les intervenants a été l’insuffisance d’enseignants. Par rapport à cette question, le ministre Mory SANGARE a plutôt accusé la mauvaise utilisation du personnel. Il a rassuré que des dispositions sont entrain d’être prises en vue d’un redéploiement rationnel d’ici la fin des grandes vacances.
Avant de se conclure, le ministre SANGARE a prodigué d’utiles conseils pour le maintien des élèves dans les zones minières et l’implication effective de chacun dans la gestion de l’école qui, selon lui, appartient avant tout à la communauté.
Idrissa DIALLO pour echosdeguinee.net

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top