Actualité

Actualité – Les présidents Thomas Yayi Boni et Mahamadou Issoufou à Conakry

 

Après la visite lundi dernier du président mauritanien, c’est au tour des présidents béninois et nigérien de fouler le sol guinéen pour une visite conjointe.

Il était 10h et 22 minutes plus exactement lorsque le boing qui transportait les deux présidents s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Conakry Gbéssia. Au bas de la passerelle, les attendait leur homologue guinéen le Président Alpha Condé. Les présidents béninois et nigérien sont en guinée pour une visite de travail et d’amitié comme l’indiquait le communiqué qui annonçait leur arrivée en guinée. Une visite porteuse d’un signal fort: La Guinée et les 2 autres pays le Liberia et la sierra Leone fortement touchés par l’épidémie ne doivent pas être isolés. C’est bien ce message qu’ont voulu transmettre les président Thomas Yayi Boni et Mahamadou issoufou à travers ce voyage qu’ils ont effectué ce mercredi 7 janvier dans la capitale guinéenne.

Au palais Sékoutouréyah, après leur tête à tête, les trois présidents ont animé un point de presse. Au cours duquel, chacun a exprimé sa position et ses sentiments. Le Président Béninois Yayi Bonni dans son intervention indique ‘’C’est une démarche que nous entreprenons aujourd’hui pour permettre à notre cher doyen le Président Alpha Condé et montrer au peuple guinéen la solidarité de l’Afrique de l’ouest et du continent’’.
Cet acte le président guinéen le Professeur Alpha Condé s’en est félicité ‘’La visite de nos frères est très importante parce que ça montre qu’on doit isoler le virus Ebola et non pas les pays et les peuples. Et aussi c’est un symbole qui montre qu’on peut venir en guinée et qu’on n’attrape pas Ebola en y venant. Nous savons que nous pouvons compter sur la solidarité de nos frères’’.
Il faut le rappeler que depuis février 2014, le virus Ebola a fait plus 7 500 victimes dans les 3 pays de l’Afrique de l’ouest. L’épidémie a eu de graves incidences sur leurs économies. Les pays membres de la CEDEAO visent à l’annulation des dettes de ces pays frappés par le virus Ebola.
Le président Nigérien Mahamdou Issoufou  l’a martelé dans son intervention ‘’Nous avons l’intention mon frère Yayi boni et moi de poursuivre la sensibilisation pour que la communauté internationale décide d’annuler la dette vis-à-vis des pays victimes d’Ebola’’.
Par ailleurs, cette visite de ces deux présidents révèle une autre importance : Démontrer comme les précédents que les pays touchés par l’épidémie du virus Ebola sont fréquentables. La visite conjointe n’a pris que quelques heures. Thomas yayi boni et Dr Mahamadou Isoufou ont poursuivi leur périple à Freetown et enfin au Libéria.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top