Actualité

Actualité – Nomination de Bouréma Condé à la tête du MATD: Le Gouvernement réagit et justifie l’acte

Après la nomination mardi du Général Bouréma Condé à la tête du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, des réactions ont été enregistrées à plusieurs niveaux (classe politique, observateurs, …). Face à ces différentes réactions, le Gouvernement a réagit et justifie l’acte. Nous vous livrons ici l’intégralité.

La nomination du Ministre Bouréma Condé s’inscrit dans l’intensification de la lutte contre Ebola et des efforts décentralisés en Guinée.

La nomination hier de Bouréma Condé, ancien Préfet en région et ancien Gouverneur de Nzérékoré, au poste de Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), s’inscrit dans l’intensification de la lutte contre Ebola et la priorité donnée au renforcement accru des efforts décentralisés.

L’objectif est double : il s’agit de renforcer la mobilisation des autorités administratives décentralisées et d’intensifier la sensibilisation des communautés locales.

A cet effet, la nomination du ministre Bouréma Condé repose sur son expérience avérée et admise par tous au poste de Préfet et de Gouverneur. Depuis longtemps en détachement de ses anciennes activités militaires, Bouréma Condé n’appartient à aucun état major.

Dans le cadre de la mobilisation intensive « Tous contre Ebola », le Gouvernement guinéen et ses partenaires internationaux poursuivent cette semaine les déplacements dans les communes de la capitale et plusieurs villes de l’intérieur du pays avec un objectif commun : renforcer la sensibilisation des populations.

« Un seul enterrement dangereux non sécurisé peut générer de dizaines de nouveaux cas. Nous savons que nous avons encore des zones sensibles – et nous y concentrons nos efforts. Plus que jamais, la vigilance et la mobilisation doivent rester maximales. C’est un devoir collectif et individuel, c’est une responsabilité citoyenne », a déclaré le Ministre Damantang Albert Camara, Porte-Parole du Gouvernement.

La Guinée et ses partenaires internationaux déploient des efforts sans relâche depuis un an, face à une épidémie complexe et éprouvante au coût humain et économique très lourd.

En dépit de la stabilisation de l’épidémie et d’une tendance globale à la baisse, les récentes résurgences de nouveaux cas et les résistances de certaines communautés locales démontrent qu’il est impératif de maintenir la mobilisation internationale au maximum et la vigilance absolue tant que « Zéro Ebola » n’est pas atteint dans les trois pays frappés par l’épidémie – Guinée, Sierra Leone, Libéria.

Source: Gouvernement Guinéen

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top