Politique

Adresse à la Nation du chef de l’Etat : Dr Dansa Kourouma, Abdourahmane Sanoh et Bah Oury en direct des Grandes Gueules.

« Il n’y aura aucune consultation, encore moins de discussions autour d’un changement constitutionnel. Il n’y aura pas de référendum, il n’y aura pas de 3ème mandat, il n’y aura pas de débats sur le parjure » tranche le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). C’était à l’occasion d’une conférence de presse organisée, jeudi, 5 septembre 2019, à l’Université Kofi Annan de Conakry. 

Dansa Kourouma, CNOSC

Les opposants à ce projet de changement constitutionnel ont, à cette occasion, réitéré leur ferme détermination à barre à barrer la route par tous les moyens légaux à ce qu’ils qualifient de coup d’Etat civil. Ils ont indiqué aussi qu’ils restent mobilisés « pour empêcher toute velléité de tripatouillage des élections législatives à venir à l’effet de donner la majorité des 2/3 au parti au pouvoir, permettant ainsi d’aboutir au projet de 3ème mandat.Sur la question, le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC), Dansa Kourouma a répondu, vendredi, 6 septembre 2019, à une invitation des Grandes Gueules, l’émission phare du groupe Hadafo Médias.Abdourahmane Sanoh, coordinateur national du FNDC, Faya François Bourouno du PEDN et Bah Oury du Mouvement Le Renouveau se sont tous exprimés sur cette actualité. Pour en savoir plus, votre quotidien en ligne echosdeguinee.net vous propose ici l’intégralité de cette émission.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top