Actualité

Association des Communes de Guinée : Dr Mamadou Dramé réélu président du bureau exécutif national

Le congrès de l’Association nationale des communes de Guinée (ANCG) a tenu son congrès électif les 19 et 20 à l’Hôtel Riviera à Conakry, en présence des cadres du MATD, des représentants de l’AIMF (Association internationale des maires francophones) et des partenaires techniques et financiers. Elhadj Mamadou Dramé (ancien maire de Kindia, aujourd’hui conseiller communal) a été réélu président du Bureau exécutif de cette structure-faîtière des communes de Guinée. Mme Camara Aminata Touré (maire de Kaloum) a été élue au poste de première vice-présidente, tandis que la 2ème vice-présidence est revenue au maire de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle.

Au lancement des travaux du congrès, l’honneur est revenu à Elhadj Mamadou Dramé de présenter l’ANCG. Il mettra l’occasion à profit pour remercier sincèrement le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé pour l’organisation des élections communales les plus disputées dans notre pays. Il a également parlé des acquis et des résultats obtenus depuis 2012, grâce notamment à l’appui de l’Etat guinéen, de l’Ambassade de France et de l’Union européenne.
Parmi les difficultés rencontrées par l’ANCG, il a cité entre autres le retard accusé très souvent dans le payement des cotisations. L’ancien maire de Kindia n’a pas manqué de louer les efforts consentis ces dernières années par le président de la République, Pr. Alpha Condé et son gouvernement pour appuyer les collectivités locales dans la mise en œuvre de leur plan de développement.
Au nom de la Délégation de l’Union européenne, Mme Jurate Smalskyte, chef d’équipe Gouvernance, s’est réjouie du fait que le congrès de l’ANCG ait eu lieu après la mise en place des 342 conseils communaux et la tenue des Etats généraux de la Décentralisation et du développement local. Elle a invité les élus à faire preuve d’exemplarité dans la gestion de leurs communes respectives en vue d’améliorer les conditions de vie des populations à la base.
Dans son intervention de circonstance, M. Poissonnier de l’Ambassade de France a indiqué que l’ANCG est nécessaire à la vie des communes de Guinée. Il a toutefois exhorté cet organe consultatif du MATD à être au service de ses membres, à communiquer sur ses activités et à porter une vision claire.
Présidant officiellement le lancement des travaux du congrès de l’ANCG, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé, qui avait à ses côtés des membres de son cabinet et le Directeur National de la Décentralisation, a fait remarquer dans son discours que la décentralisation et le développement local font partie des priorités de Son Excellence Monsieur le président de la République, Pr. Alpha Condé et de son gouvernement dirigé par Dr Ibrahima Kassory Fofana.
Aux membres du nouveau Bureau exécutif de l’ANCG, il a demandé de redoubler d’efforts pour mériter la confiance que les autres élus ont placée en eux pour diriger leur structure-faîtière dans l’intérêt de tous. Il a tenu à rappeler aux 342 maires du pays que la décentralisation est une volonté de l’Etat, et qu’elle ne saurait se faire contre cet Etat. La population, a-t-il ajouté, attend plutôt des élus la promotion de la bonne gouvernance au niveau local.
Source : Service Communication du MATD

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top