Actualité

Boké: la clôture du cimetière de la commune urbaine s’écroule

Les murs de la clôture du grand cimetière situé au quartier Dibia dans la Commune Urbaine (CU) de Boké, s’affaisse par endroit tous les jours que Dieu fait ceci, au vu et au su des responsables concernés, rapporte un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la région.

Le cimetière central de Boké, au cœur d’une surcharge extraordinaire, est devenu le refuge de prédilection des chats et chiens errants de la ville. Ici, au-delà des herbes sauvages, les portails de différentes entrées exposés aux intempéries de la nature, sont vétustes et rouillés. Toute chose qui expose le site aux incursions externes. Pourtant, c’est là où repose l’âme de plusieurs dignes filles et fils de la localité, a-t-on appris de certaines sources généralement bien informées du passé et du présent. En tout cas, si rien n’est fait pour sauver le patrimoine en question, le reste de la clôture risque de s’écrouler bientôt. A preuve, plusieurs angles du reste des murs sont penchés.
De Boké, Sannou Camara pour echosdeguinee.net

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top