Actualité

Boké: l’employabilité des jeunes et femmes au centre des résultats du rapport d’une étude

Le Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI)-Guinée, a organisé samedi, 21 juillet 2018 à Boké, un atelier de restitution des résultats d’une enquête centrée sur l’évaluation de l’adéquation entre les besoins du marché de l’emploi et le contenu des Modules des filières de formation dans les écoles professionnelles (CFP)-Boké et l’Ecole Nationale d’Agriculture et d’Elevage (ENAE) de Boffa et Koba, rapporte un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la région.

Le Projet est entièrement financé par le consortium Entraide Universitaire Mondiale Canada (EUMC) et l’Affaire Mondiale Canada (AMC), selon les organisateurs de l’évènement.
La rencontre qui a mobilisé une cinquantaine de participants, a connu la présence des responsables du CECI-Guinée, des autorités administratives et des acteurs intervenants dans la chaîne de formation professionnelles au niveau de Boké, Boffa et Koba.
Selon le coordinateur du CECI-Guinée, Fanta Mamady Condé, «l’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui à la Gouvernance et à la croissance économique durable en zones extractives (AGCEDE).
Il a, par ailleurs, réitéré la volonté de son institution quant à l’accompagnement moral et matériel des jeunes et femmes en quête d’emploi.
A en croire le Chargé des Programmes CECI-Guinée, Hérico Diallo, «le projet en d’autres termes, contribuera à l’amélioration du niveau de l’Enseignement Professionnel, identifier et corriger les imperfections de l’enseignement technique en vue de faciliter l’employabilité des étudiants des établissements professionnels.»
Au cours de la cérémonie, le secrétaire général chargé des Affaires administratives de la préfecture de Boké, El Hadj Lancinè Diakité, a déclaré : «quand on sait que les revendications de la jeunesse de Boké sont toujours liées à l’employabilité de la main d’œuvre locale, cette initiative mérite d’être soutenue par les autorités à tous les niveaux.»
En ces termes, le général de l’Administration a invité les participants et les consultants à approfondir les recherches et analyses pour que les modules enseignés dans les écoles professionnelles soient adaptés aux réalités et aux besoins du marché d’emploi.
Les questions-réponses suivis des travaux de groupes ont permis d’amender et peaufiner les résultats de l’enquête sur l’évaluation de l’adéquation entre les besoins du marché de l’emploi et le contenu des Modules des filières de formations dans les écoles professionnelles (CFP)-Boké et l’ENAE) de Boffa et Koba.
De Boké, Sannou Camara pour echosdeguinee.net

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top