Actualité

Cellou Garaya Diallo, cheville ouvrière d’une réception présidentielle réussie à Labé

La commune urbaine de Labé doit en partie la réussite de la réception présidentielle du 20 décembre 2018 à l’implication personnelle du directeur général de la Marine Marchande, Mamadou Cellou Garaya Diallo, ressortissant de la région à Conakry, rapporte un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net au Fouta Djallon.

Fidèle serviteur du Pr Alpha Condé

Arrivé à Labé 4 jours avant la visite du président Alpha Condé, le directeur général de la Marine Marchande, Mamadou Cellou Garaya Diallo a devancé sur le terrain tous les ministres de la République qui devaient participer à la mobilisation populaire, en leur qualité de ressortissants de la région. Il a alors joué un rôle essentiel dans l’organisation de cette réception présidentielle du 20 décembre 2018. Sa première démarche a consisté d’abord à s’assurer que toutes les commissions ont été mises en place et qu’elles ont déjà commencé à être opérationnelles.
Ensuite, au titre des contributions financières des ressortissants (Hauts cadres de l’Etat et opérateurs économiques), Cellou Garaya Diallo aurait été celui qui a mis de plus la main à la poche. Il semble que toutes les commissions ont positivement ressenti sa présence à leurs côtés pendant la phase préparatoire de cette réception présidentielle.
Si à l’occasion de la journée nationale de l’éleveur, certains membres de la commission d’organisation ont détourné une bonne partie de ce qui a été prévu pour la restauration des invités venus des sous-préfectures de Labé, cette fois-ci, grâce à l’œil très vigilant de Cellou Garaya Diallo, tout le monde a bien mangé.
Pour être tout à fait complet, il parait utile aussi de signaler que le directeur national de la Marine Marchande a mis son séjour à profit pour offrir deux ordinateurs bureautiques et leurs accessoires à la nouvelle équipe du conseil communal dirigé par le jeune Mamadou Aliou Laly Diallo qui, durant tout le processus, a délivré un discours conciliant. Ce geste est destiné, dit-on, au service de l’état civil de la commune urbaine de Labé.
Diallo Idrissa pour echosdeguinee.net

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top