Environnement

Destruction de la forêt : le gouverneur de Mamou dénonce la complicité des gardes forestiers

Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Mamou vient de dénoncer la complicité des gardes forestiers dans les phénomènes de déforestations par le biais des feux de brousse et les coupes abusives des bois qui font légion dans sa juridiction géopolitique.

Une mission préparatoire de la campagne nationale de reboisement 2019 en Guinée vient d’effectuer un séjour de travail dans la Région Administrative (RA) de Mamou où les échanges avec les différents acteurs concernés ont porté essentiellement sur la variété des essences de plants qui seront mis en terre, l’adéquation entre ces plants et la qualité du sol où ils seront plantés, le nombre de personnes à mobiliser pour faire l’opération, le suivi et évaluation des sites qui seront reboisés
Cette délégation du département de l’Environnement, des Eaux et Forêts était conduite par la Conseillère Juridique du Ministre, Hadja Hawa Diallo. Elle comprenait entre autres le directeur général du Bureau de Stratégie et de Développement, Mamadou Baïlo Sidibé, la personne ressource des Marchés Publics, Amadou Baldé, le directeur général adjoint de l’OGUIB (Office Guinéen de Bois), Commandant Thierno Saïdou Diallo, la directrice nationale de l’Assainissement et du Cadre de Vie, Hadja Safiatou Diallo et Abdoulaye Nabab du Bureau de Stratégie et de Développement (BSD) du Ministère de la Jeunesse.
En prélude au lancement officiel, la délégation a eu une séance de travail avec tous les acteurs concernés. Étaient présents à cette rencontre, les responsables de plusieurs ONG, des chefs de cantonnement, des représentants de la jeunesse et quelques responsables locaux de l’environnement. Les échanges ont porté sur la variété des essences de plants qui seront mis en terre, de l’adéquation entre ces plants et la qualité du sol où ils seront plantés, le nombre de personnes à mobiliser pour faire l’opération, le suivi et évaluation des sites qui seront reboisés.
Avant cette rencontre la mission avait été reçue par le préfet, Mory Diallo, le gouverneur de région, Amadou Oury Lémy Diallo et le maire de la commune urbaine, Amadou Tidjane Diallo. Ces autorités ont déploré la déforestation dans leur circonscription par le biais des feux de brousse et la coupe abusive des bois en complicité avec des gardes forestiers car, selon le gouverneur aucun conservateur de la nature n’a signalé un feu de brousse pourtant existant. A signaler que la Région de Mamou à 110 hectares à reboiser répartis comme suit: 30 hectares à Mamou, 40 hectares à Dalaba, et 40 hectares à Pita.
Le programme s’inscrit dans le cadre de l’initiative présidentielle visant à reboiser plus de 1600 ha (1693) sur toute l’étendue du territoire national, en vue de freiner l’avancée du désert face aux changements climatiques observés ces derniers temps. Une campagne de reboisement national diligentée par le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top