Actualité

Echec de la SENACIP 2018 à Kindia : le regard très critique des citoyens de la ville des agrumes

Plusieurs citoyens de la commune urbaine de Kindia, en Basse Guinée ont déclaré à votre quotidien en ligne echosdeguinee.net que la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix, édition 2018, s’est soldée par un échec lamentable dans cette ville des agrumes.

Selon une étudiante en Administration des Affaires (L1) à l’Université de Kindia, rien ne montre que la semaine de la citoyenne a démarré en Guinée.
« Contrairement à l’année dernière qui m’a trouvé à Conakry. Je ne sais pas si c’est la même chose du côté des facultés des Sciences Sociales et des Lettres. Il n’y avait aucun engouement chez nous ici » a déclaré Aminata Camara qui se préparait pour les congés de Noël au moment de notre passage.
A en croire un cadre du système éducatif présent à la cérémonie de clôture, cette année n’est pas comme les deux dernières.
« Les citoyens de Kindia n’ont pas tellement accordés de l’importance, cette fois-ci, à cette loi de civisme, car ils n’ont pas répondu à l’appel du Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté. Je ne sais pas maintenant si c’est l’information qui fait défaut, mais ce que j’ai vu ici, ne m’a pas réjouit. Et pour cela, le Ministère ou le comité d’organisation, doit revoir sa copie. Seulement, j’ai aimé la disponibilité du préfet qui a clôturé la cérémonie. Même le lancement, il n’y’a avait que des élèves et quelques cadres de l’éducation. Les gens n’ont pas participé à l’ouverture officielle. Tout comme la clôture. Pourtant, la SENACIP doit être aimée et appuyée par tous les fils et filles de la Guinée, car c’est un rendez-vous où on apprend les actes de civisme et les symboles de la Nation, il est donc insupportable que le déroulement soit comme vous-même, vous l’avez observé », a regretté l’enseignant.

Selon un citoyen du quartier Soliya, le gouvernement devait reporter cette année la SENACIP.
« Vraiment, je n’ai pas vu grand-chose dans la SENACIP là. La seule chose que moi j’ai trouvé bonne cette année, c’est la sensibilisation des Taxis Motos. Surtout le gilet qu’ils ont eu là, ça c’est bon, mais ce n’était pas trop aussi quoi, même la sensibilisation n’a pas touché tous les carrefours. Le gouvernement devait amener beaucoup de gilets pour ses gens-là. Mais regardez, sur plus de 1000 motos, même 50 n’ont pas eu. S’il n’était pas prêt, il fallait reporter », a suggéré Abdala Sow.
Pour l’un des doyens des journalistes à Kindia, il n’a même pas été informé de la tenue de cette édition.
« Ils ne m’ont jamais appelé, ils ne m’ont jamais contacté par rapport à l’événement là. Ils sont zéro les organisateurs là. Ils viennent avec l’argent et réalisent des conférences, le reste ils empochent et rentrent à Conakry. L’année passée, ils sont partis jusqu’à Friguiagbé pour réaliser les activités de sensibilisation mais cette fois-ci, le cheminement même a manqué. Le schéma qu’on leur donne, ils s’allongent sur le financement et fons comme si rien n’était. C’est des choses à dénoncer pour que ce pays bouge » a noté le chef du bureau régional de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), Abdoulaye Soumaré.
Malgré tout, le délégué préfectoral de la SENACIP a tenté de se justifier : « tout le monde n’a pas participé à la SENACIP, même à l’intérieur ce n’est pas dit que tout le monde était présent au lancement ou bien tout le monde était présent à la clôture. Notre public a massivement répondu à notre appel. Ceux qui ont participé ont fait leur devoir. Je dirais donc Dieu merci, parce que je ne m’attendais pas à cet événement comme ça. Vraiment je suis satisfait», souligne monsieur Luis Lama.
En réalité, plusieurs observateurs estiment que cette édition de la SENACIP a été un fiasco dans le pays, parce que de nombreuses activités réalisées, l’année dernière, ne l’ont pas été cette fois-ci.
M’bemba Condé pour echosdeguinee.net
Tel : (00224) 628-51-88-88.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top