Actualité

Echos des Régions – Labé: Vol d’un coffre- fort d’une agence de transfert d’argent

Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 février dernier, les locaux d’une agence de transfert d’argent installée à la plate forme de la sassée à Labé a reçu la visite des inconnus.

Le rôle régalien de l’Etat qui  est de protéger les citoyens et leur biens est voué à l’échec dans la plupart des cas, c’est fréquent de constater  que des cas de vol, de rapt, viol voir même des assassinats des hautes personnalités de ce pays.
Au moment où des condamnations viennent de partout pour l’assassinat de Thieno Aliou à Conakry, c’est dans la nuit du mardi à mercredi, qu’une autre forme d’insécurité très fréquente se déclare à Labé. Les locaux d’une agence de transfert d’argent installée à la plate forme de la sassée reçoit la visite des inconnus : selon les gérants de l’agence, tout est bien fermé au moment ils quittaient les lieux comme chaque soir,
A la surprise général ce matin ils apprennent  que des inconnus ont réussi à accéder aux locaux par effraction, bilan des sommes emportées aucune idée de la part des gérants, ils ont juste signifié que le coffre-fort qui contient l’argent des clients a disparu, toutes les entrées et les sorties d’argent de la journée du mardi  seraient gardées à ce niveau.
Beaucoup de clients disposant d’un code de transfert venant de Conakry ou d’ailleurs qui s’attendaient à recevoir leur argent ce matin ont compris qu’à l’allure où vont les choses il faut se tourner d’abord vers un  autre espoir,
Ce matin la brigade de recherche a été saisie pour enquête par les victimes, a notre arrivée sur les lieux, les victimes avec leurs cahiers de transfert faisaient des décomptes, et s’attendaient à être auditionné pour avoir une piste de recherche.
Pour les services de sécurité, c’est la traditionnelle phrase qui revient, » nous sommes en phase d’enquête toute explication pourrait situer les coupables dans l’affaire ».
Nous mettrons tout en œuvre pour retrouver les criminelle, une expression à la fois rassurant et du déjà entendu par le passé,  finalement l’oubli s’installe

La Rédaction

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top