Echos des régions

EDG : Une partie de Kindia submerge dans l’obscurité

Une partie de la ville de Kindia vient de plonger dans une obscurité inattendue. Cette coupure du courant électrique datant du jeudi dernier, est due à une panne technique survenue au niveau du poste 110 de 15 K-Volt de Kindia,  qui jusqu’à date maintient encore une très bonne partie de la préfecture dans le noir, rapporte notre reporter.      

Depuis le jeudi dernier, la ville de Kindia est sans éclaire électrique. Pour cause, la pièce point neutre de la mise à terre du poste 110 de 15 KV a été frappé et endommagé par un coup de foudre.   Les techniciens venus de Conakry et leurs paires de Kaniya après avoir détecté et isolé l’un des transformateurs mise en cause, ont remplacé la pièce endommagé et procédé à des essais, pour relancer le courant électrique. C’est dans cette tentative d’essai,  que le point de départ de Samoreya a pété et la salle moins tension (MT) et toute ses cellules de départ sont parties en fumée (les disjoncteurs des tableaux  ont été abimés, les tableaux de 15 KV et les départs de Wondy, de Samoreya et celui de Kindia ont été également calcinés dans l’incendie).

Le responsable d’exploitation du poste 110 de 15 K-Volt de Kindia s’explique.

« On n’a consigné Samoreya comme étant un départ en défaut, on a remonté l’information à ceux de droit pour la répartition. On n’a travaillé après nous avons essayé mais chaque essai peux donner un coup. Donc j’ai fait appel à Conakry, ils sont venus pour l’intervention.  Nous avons essayé à nouveau de résoudre le problème qui se trouvait au niveau du point neutre de la mise à terre  au sous-sol, mais cela a trouvé qu’il y avait déjà un coup qui a affecté la cellule de l’intérieur. Après avoir réparé,  ça provoqué directement la flamme lors de l’essai.  Les cellules et un transformateur sec ont été emportés par l’incendie, si les sapeurs-pompiers venaient à temps on pouvait sauver deus cellules mais grâce à leur intervention, le dégât a été limité dans la salle MT. Si non! Tout le poste serai redut en cendre »  précise Ibrahim Camara.

Kindia est tombé dans une obscurité totale mais les dispositions sont en train d’être prises, comme indique l’administrateur général de la société d’électricité de guinée qui était sur les lieux le samedi 13 octobre pour s’assurer la fourniture du courant électrique aux populations. «Je suis la suite de l’incident qui submerge  la ville dans le noir. Donc après le constat nous avons déjà pris des dispositions pour  le remplacement de ces cellules, donc nous allons voir dans notre magasin de Hamdallaye pour les pièces de rechanges. Ensuite, sur le plan opération, nous avons créé des dispositions pour assurer une bonne partie de secours de la ville à partir de la ligne qui est issue du barrage de DONKEYA. Cette ligne nous permettra de couvrir une bonne moitié de la ville et d’assurer au-moins 50% de la desserte pour l’ensemble de la ville de Kindia.  Nous sommes en train aussi de programmer une planification du secours qu’on peut assurer dans l’attente de changer et mettre des cellules neuves que nous avons dans nos magasins à Conakry» a rassuré Abdenby Attou.

Le délai des travaux du dépannage n’a pas été élucidé par les responsables de l’EDG. Les quartiers électrifiés par la ligne de  DONKEYA se frottent les mains malgré la faible tension du courant,  et ceux majoritairement dans le noir, prennent toujours leur mal en patience.

M’bemba Condé echosdeguinee.net.

Tel : 628-51-88-88

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top