Actualité

Formation des cadres du journal Horoya : « quitter la gestion axée sur les moyens pour celle axée sur les résultats »

La salle de formation de la Direction Générale du Centre de Formation et de Perfectionnement de la Presse, au sein du Ministère de l’Information et de la Ccommunication, a servi de cadre ce mardi, 16 avril 2019, à la cérémonie de lancement d’un séminaire-atelier de cinq jours, à destination des employés du Quotidien National Horoya, a appris votre quotidien en ligne echosdeguinee.net d’une source officielle. 

Cet atelier, organisé avec l’appui de l’Office National pour la formation et le perfectionnement professionnel, portera sur la planification stratégique axée sur les résultats. Étaient présents au lancement, en dehors des employés de Horoya, le ministre de l’Information et de la Communication, la Cheffe de Cabinet, le Conseiller Principal du Ministre, le DG de l’ONFPP et la Direction Générale du Quotidien Horoya.
La parole est revenue tout d’abord au directeur général de Horoya, Mamady W Keita, qui a expliqué aux participants que l’objectif de ce séminaire porte sur la mise en place d’un plan stratégique de relance du quotidien national. Il a ajouté que cette formation est possible grâce à la bienveillance de l’ONFPP qui a mis les moyens nécessaires pour la formation. Monsieur Keita a rassuré que le personnel était conscient des enjeux.
Prenant la parole, Monsieur Lucien Guilao, DG de l’ONFPP a commencé par donner des conseils, rappelant l’accompagnement de service depuis près de 3 ans, « dans tout processus où la finalité est d’accompagner les cibles vers la compétitivité ».
Monsieur Guilao a par ailleurs rappelé que l’ONFPP aussi avait dû amorcer un tas de réformes, de changements. « Tout ce qui est réalisé depuis à l’ONFPP on s’est auparavant soumis à cet exercice, la gestion axée sur les résultats. L’élaboration d’un plan stratégique vous permettra d’avoir une vue sur 3 ans, ça ne peut pas se faire sans formation, il faut savoir qu’on apprend à tout moment. Le but du jeu est de déconstruire afin de mieux construire. « Un quotidien compétitif » voilà ce à quoi nous voulons arriver.»
Pour le Directeur Général de l’ONFPP, il faudrait qu’à l’issue de cet atelier, les cadres du journal Horoya aient rédigé un plan, le leur, une vision, des valeurs.
Le Ministre Somparé a clos la série d’adresses en félicitant tout d’abord la direction générale du quotidien pour cette initiative « plus que jamais salutaire », il l’a trouvée d’autant plus satisfaisante que le Chef de l’état accorde une importance capitale à la relance de notre quotidien national, à tel titre qu’elle se retrouve inscrite dans la lettre de mission qu’a assigné le Premier Ministre au Département.
Le Ministre a par ailleurs fait un parallèle avec l’élaboration du PNDES, qui sert de boussole aux actions du Gouvernement afin d’arriver à l’émergence en 2025. Il a souhaité qu’à l’issue de ces 5 jours d’atelier la relance du quotidien puisse être effective afin que les cadres de notre pays puissent avoir tous les matins l’édition du quotidien national.
C’est sur ces notes que l’atelier a été officiellement lancé.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top