Actualité

Actualité: Guinée: 26 arrestations après deux meurtres liés à des rumeurs sur Ebola

Vingt-six personnes ont été arrêtées dans le sud-ouest de la Guinée, en proie à Ebola, après les meurtres de deux hommes accusés à tort par des villageois de propager le virus, a indiqué dimanche à l’AFP une source sécuritaire.

Cette annonce intervient au lendemain d’une déclaration du président Alpha Condé autorisant «l’utilisation de la force publique pour arrêter les récalcitrants» de la lutte contre Ebola, dont l’AFP a obtenu l’enregistrement dimanche.

«Nous avons longtemps communiqué mais il y a des personnes qui ne veulent pas qu’Ebola finisse. Nous avons autorisé les autorités administratives à utiliser désormais les forces de la gendarmerie et de la police pour que toute personne qui refuse d’être soignée par les médecins soit arrêtée», a dit M. Condé samedi à Kindia (130 km au nord de Conakry), lors de l’inauguration d’un centre anti-Ebola.

La Guinée, d’où est partie fin décembre 2013 l’épidémie actuelle, a enregistré plusieurs réactions hostiles à la lutte Ebola, qui sévit aussi au Liberia et en Sierra Leone voisins.

Source: Le Soir / AFP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top