Actualité

Guinée: 6ème réunion annuelle du partenariat de Ouagadougou

L’autonomisation de la femme et la révolution contraceptive. C’est le thème retenu pour la 6ème réunion annuelle du partenariat de Ouagadougou ouvert ce mardi à Conakry.

Cette rencontre regroupe 400 participants venus de 9 pays d’Afrique de l’ouest francophone. Ce partenariat  ambitionne d’accélérer les progrès dans l’utilisation des services de planification familiale.

Les représentants de 9 pays de l’Afrique de l’Ouest Francophone ainsi que leurs partenaires se rencontrent chaque année depuis 2012 pour échanger sur leurs intérêts communs et partager les résultats et contraintes rencontrés.

La rencontre de Conakry se penchera sur l’amélioration du statut de la santé à travers la planification familiale qui contribue à près de 30% à la réduction de la mortalité maternelle.

Entre 2012 et 2016, le nombre de femmes sous méthodes contraceptives dans les pays concernés par ce  partenariat est passé de 3 millions à 4  millions 720 mille. Soit une augmentation de près de 2 millions de femmes additionnelles. Dans sa phase d’accélération, le partenariat de Ouagadougou depuis 2016, prévoit d’atteindre plus de 2 millions d’utilisatrices d’ici 2020. La guinée  n’est pas en marge de ce défi. Dr Abdourahmane Diallo ministre de la  santé réitère son engagement

Cette rencontre sous régionale est une opportunité pour les participants de faire le point sur les inquiétudes soulevées lors de la 5e réunion tenue à Abidjan l’an dernier. Il sera aussi question de discuter des défis communs liés à l’effectivité du partenariat et de la coordination au niveau national et régional, précise Mamady Youla  premier ministre rassure les participants.

Ce partenariat a été lancé en février 2011 lors de la conférence régionale sur la population. Il mise sur l’engagement des gouvernements à accélérer la mise en œuvre des interventions à haut impact et sur la collaboration pour remédier aux taux élevés des besoins non satisfaits en matière de planification familiale.

Idy

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top