Actualité

Guinée : la société civile en ordre de bataille pour la cause des jeunes et des femmes

Des représentants de Femmes et Jeunes de Guinée pour la Paix (FEMJEUGUIP),  de la coalition des Femmes et Filles de Guinée pour le Dialogue, la consolidation de la Paix et le Développement (COFFIG-DCPD) et le Réseau Afrique Jeunesse de Guinée ( RAJGUI) étaient ce weekend au QG du parti au pouvoir, le RPG AEC. L’objectif de cette visite est de faire un plaidoyer en vue de la participation des jeunes et des femmes dans les instances de prises des décisions.

Au cours de leur exposé, les visiteurs ont démontré à travers des chiffres que les jeunes et les femmes sont moins représentés dans les instances de prises de décisions dans le pays. Ce qui constitue pour eux un frein au développement du pays. « A l’Assemblée, on a 24 femmes sur 114 députés, soit 21%, au niveau du gouvernement, nous n’avons que cinq femmes sur les 33 ministres du gouvernement Youla, aucun jeune à la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante, une femme sur huit gouverneurs de région…», déplore Hadja Hawa Fofana.

Pour inverser cette tendance, ces organisations nommées ci-dessus misent sur l’apport des partis politiques notamment dans la formation qui est essentielle pour l’épanouissement des jeunes et des femmes.

Dans sa réponse, Lansana Komara, secrétaire administratif du RPG, a rassuré les visiteurs en ces termes : « Au niveau de notre parti, des efforts sont déjà en cours dans ce cens. D’ailleurs, le problème de positionnement des femmes sur nos listes ne se pose plus. L’émancipation des jeunes et des femmes est une priorité pour nous ».

Cependant, les femmes doivent militer dans les partis politiques pour aspirer à un poste nominatif ou électif. Car, on prend les gens en fonction de leur engagement a-t-il fait remarquer M. Komara.

Le plaidoyer auprès des décideurs en faveur de la participation des jeunes et des femmes dans les instances de prises de décisions va se poursuivre dans les autres QG des partis politiques.

Mamadou Bhoye Bah

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top