Actualité

Guinée: l’opposition veut braver une interdiction du gouvernement

Alors que le gouvernement à travers le ministère de l’administration du territoire a interdit toute manifestation de rue en Guinée jusqu’à nouvel ordre, les adversaires du pouvoir comptent manifester le 9 août. Tannerie-Dixinn est l’itinéraire choisi par Cellou Dalein et ses pairs de l’opposition républicaine. Ils ont réitéré cette volonté de manifester pour exiger le respect des accords et de la loi ce mardi lors d’un point de presse à la maison commune des journalistes.

Pour Faya Millimouno, rien n’empêche l’opposition à marcher dès lors que cela est consacré par la constitution dans son article 10.  Il invitent les militants à se mobiliser massivement pour répondre à l’appel lancé par les leaders de l’opposition. «Les partis politiques membres de l’opposition républicaine invitent  les militants et sympathisants, ainsi que tous les Guinéens à se mobiliser pour répondre au mot d’ordre de manifestation pacifique, ce jeudi, 09 août 2018. Aucune raison valable n’a été donnée par qui que ce soit, qui puisse empêcher l’opposition de marcher. On n’a pas besoin de défier un ministre. Nous nous comportons en accord avec la constitution. C’est le ministre qui est en désaccord avec les lois de la République », déclare Faya Millimono.
Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG a laissé entendre que l’opposition républicaine a donné la chance au dialogue mais le pouvoir ne fait pas ce qu’il faut pour régler ni le différend électoral ni respecter les accords du 12 octobre 2016.
La manifestation de l’opposition sera-t-elle tuée dans l’œuf comme celles des forces sociales? La réponse c’est ce 9 août 2018.
Mamadou Bhoye Bah
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top