Economie

Guinée : validation du rapport d’analyse des bilans alimentaires

Le Ministère du Plan et du Développement Économique a, à travers l’Institut National de la Statistique (INS), vient d’organiser à Conakry, l’atelier de validation du Rapport d’analyse approfondie des bilans alimentaires en Guinée.

Cette opération de grande importance qui place la sécurité alimentaire au cœur des préoccupations des États Africains et des organisations internationales, est développée par la FAO et portée par le Projet d’appui au suivi des Objectifs de Développement Durable en Afrique (SODDA), sous l’égide de l’Observatoire Économique et Statistique d’Afrique Subsaharienne (AFRISTAT).
Ces bilans servent à renseigner deux indicateurs des ODD, à savoir : l’indicateur portant sur la prévalence de la sous-alimentation qui prévoit « d’ici 2030 d’éliminer la faim et faire en sorte que chacun, en particulier les pauvres et les personnes en situation vulnérable, y compris les nourrissons aient accès tout au long de l’année à une alimentation saine, nutritive et suffisante » ; l’indicateur d’indice relatif aux pertes alimentaires mondiales qui prévoit « d’ici 2030 de réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaines de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récoltes».
Au cours de cet atelier, rehaussé par la présence de deux experts du projet SODDA, en l’occurrence Messieurs Madior FALL et Nathanaël YAHANNON, les participants ont passés en revue les points ci-après : (i) le rappel des concepts clés du bilan alimentaire ; (ii) le processus d’élaboration du bilan alimentaire de la Guinée ; (iii) la présentation du rapport d’analyse approfondie des bilans alimentaires ; et (iv) la feuille de route pour la poursuite des bilans alimentaires.
Il convient de noter que la Guinée fait partie des trois pays pilote (le Bénin, le Mali et la Guinée) au sein desquels les consultants nationaux seront recrutés pour mener des analyses approfondies des bilans alimentaires de leurs pays respectifs. En Guinée, cet atelier national de validation a réuni les membres du groupe technique composés des Ministères du Plan et du Développement Économique à travers l’Institut National de la Statistique (INS), de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Économie Maritime, élargie à toutes les autres institutions impliquées dans la problématique de la sécurité alimentaire ou de la production des données relatives aux bilans alimentaires.
LE SERVICE COMMUNICATION MPDE

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top