Actualité

Actualité – Justice indépendante en Guinée : Une lueur d’espoir se profile

Le Conseil supérieur de la magistrature crée par décret en mai 2013, a animé ce mardi un point de presse pour faire connaitre l’organe.

Le Conseil supérieur de la magistrature a été crée par décret en mai 2013, pour dit-on, permettre aux magistrats d’accomplir en toute impartialité leur mission. D’où la loi L/2013/054/CNT du 17 mai 2013. Ce mardi matin, son secrétariat exécutif sous la direction de M. Amadou Sylla, a animé un point de presse pour faire connaitre l’organe. Installé le 9 juillet 2014 à Sékhoutouréyah, le secrétariat est sur pied d’œuvre depuis le 22 octobre. Selon, M. Sylla, des réformes ont été engagé notamment la nomination des magistrats « tenant compte de la compétence, de l’ancienneté et de moralité ». Sur le plan disciplinaire, dix requêtes, dit-on, ont été enregistrés. Des plaintes portant sur des magistrats indélicats. « Un a été révoqué, et trois autres ont été rétrogradés ». La sanction de révocation concerne M’bemba Touré, qui ne doit plus se réclamer magistrat, a noté M. Sylla. Les autres continueront à servir un fois leur sanction terminée.
Le CSM a trois formations. Une consultative chargée de faire des recommandations à l’Exécutif (Président de la république, président du CSM) « sur l’indépendance de la justice et les modalités d’évaluation des magistrats ».  Il y a aussi la formation plénière, pour la nomination et les avancements des magistrats, prendre des décisions sur l’organisation judiciaire pour mieux renforcer l’indépendance de la justice. Et la formation disciplinaire, pour se prononcer sur le comportement indélicat des magistrats ou sur leur insuffisance professionnelle.
Pour rappel, le CSM est composé de 17 membres avec le président de la république en tête.

Oumar Diallo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top