Actualité

Kindia : les faits qui ont retenu l’attention des citoyens au cours de l’année 2018

Dans la ville des agrumes, Kindia, chef-lieu de Région Administrative, capitale régionale de la Basse Guinée, beaucoup de faits et évènements ont marqué le quotidien du citoyen et retenu l’attention de l’opinion locale au cours de l’année 2018, rapporte un correspondant de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la région.

Sur le plan politique, il faut non seulement retenir l’organisation des élections communales, le décret du 8 août portant sur la répartition de certaines communes du pays entre les principaux partis politiques du pays. Mais aussi et surtout l’installation des exécutifs communaux qui s’est finalement soldée par des violences, notamment le vandalisme et le pillage de certaines boutiques et magasins des différents marchés de la place.
La réconciliation entre le ministre Cheick Talibé Sylla et son homologue Oyé Guilavogui par le kountigui de la Basse Guinée, ainsi que la démission de Khalifa Gassama Diaby ont aussi marqué la conscience collective des citoyens de la ville de Kindia.
Dans le cadre du développement communautaire, c’est cette année que le district de Tabouna et celui de Linsan érigés en sous-préfectures en 2017, ont étés électrifiés après plusieurs années dans le noire.
Au TPI de Kindia, c’est le jugement des militaires en conflit avec la loi, et la condamnation d’Alpha Oumar Barry et Sékou Soumah pour outrage et violences au préjudice des agents de police qui sont inscrit en lettres d’or dans les anales de l’histoire de la capitale des agrumes au cours de cette année 2018 qui vient de s’en aller.
Ces deux personnes qui ont giflé les policiers, écopent chacun de 3 mois d’emprisonnement ferme, plus le payement d’une amende de 500 mille de francs guinéens.
Parlant du volet sanitaire, l’année 2018 a été marquée à Kindia par les différentes campagnes nationales de vaccination contre la poliomyélite, et la vaccination de deux millièmes personnes par le vaccin Gam-Eva-combi.

Sur le plan économique, les citoyens de Kindia ont été confrontés à d’énormes difficultés, notamment une dure traversée du mois de ramadan, la cherté des prix des habits à l’approche des grandes fêtes. A cela, il faut ajouter la hausse exponentielle du prix des denrées de première nécessité dans les différents marchés de la place, provoqués par des multiples violences que la ville a enregistré durant l’année 2018.
Sur le plan éducatif, l’année 2018 qui s’en est allé a été marquée par la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée, (SLECG).
Dans un autre registre, de nombreux incendies nocturnes se sont produits dans certains quartiers de la ville. Sans oublier les cambriolages et les attaques à mains armées sur quelques artères principales de la ville.
A en croire la compagnie Sécurité Routière de Kindia, pour la période allant du 1er janvier au 28 décembre 2018, 68 cas d’accidents de la circulation ont été enregistrés, et 20 personnes ont trouvé la mort dont 18 hommes et 2 femmes, pour 130 véhicules impliqués, 76 dégâts matériels importants et la plus grande infraction est la circulation à gauche avec 28 cas suivi de l’excès de vitesse avec 15 cas.
Dans la région, à en croire, les responsables de la Direction Régionale de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, au cours de l’année 2018 qui s’en va, ils ont enregistré 20 cas de viol, 3 cas de maltraitance, 15 cas de mariages précoces, et 2 de grossesses non désirées.
Il y a également le lancement officiel des travaux du poste de transformation électrique de Linsan par le président de la République dans le cadre du projet d’interconnexion de l’Organisation de la Mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG), le jeudi, 29 novembre 2018, dans la sous-préfecture de Linsan, et la visite du président, zimbabwéen Emmerson Mnangagwa à Kaléta, dans préfecture de Dubréka, en est donc les faits présidentielles ayant retenu l’attention des citoyens de Kindia courant 2018.
Culturellement, les différentes salles de spectacle, n’ont pas connu des moments de relâchement. L’organisation de la quinzaine artistique régionale par le département des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique dans la maison des Jeunes de Kindia, du 15 au 16 décembre 2018, le tour cycliste international de Guinée, l’organisation d’un spectacle géant sur Kania Soli, la participation de certaines troupes de la région de Kindia au Festival National des Arts et de la Culture dans la capitale Conakry où Kindia a remporté la deuxième place et l’organisation du championnat national de judo.
Sportivement, l’année 2018 qui s’en est allée a été marquée par l’organisation du tournoi inter quartiers doté du trophée Professeur Alpha Condé, au stade préfectoral Fodé Fissa, remporté par Manquepas Mosquée, la belle performance de Gangan foot Ball Club en ligue 1 et le maintien de Wawa AC en ligue 2, sont également entre autre les faits marquants qui ont retenu l’attention des citoyens de Kindia.

M’bemba Condé echosdeguinee.net
Tel : 628-51-88-88.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top