Actualité

La résidence du préfet de Kindia réduite en cendre: « c’est un incendie d’origine inconnue » a déclaré le préfet de la localité

La Résidence du préfet de Kindia, un bâtiment en R+1 a pris feu, dimanche, 10 mars 2019, aux environs de 21 heures, rapporte un collaborateur de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net dans la ville des agrumes.

Aucune perte en vie humaine mais les dégâts sont considérables. L’actuel locataire de l’édifice, N’Fansoumane Touré, qui reçoit des soins intensifs avec l’Hôpital Régional de Kindia s’en remet à Dieu.
« Dieu a voulu que, au temps de N’fansoumane Touré comme préfet, il va y-avoir un incendie à la résidence du préfet de Kindia. C’est ce qui fut fait hier nuit et mettons ça au compte du destin », souligne-t-il dans son lit à hôpital.
Selon le préfet, cet incendie est d’origine inconnue. « Bon, comment le feu s’est déclaré, c’est Dieu qui peut nous en faire éclairage. Parce que moi, j’étais au salon, après le journal télévisé, une de mes filles est venue me dire qu’il y a de la fumée dans la chambre des enfants. Je m’y rends et je trouve que le matelas était en flamme. J’ai essayé d’éteindre mais le feu était trop fort. Tous ce que Dieu nous a donné comme habillements, téléphones, effets de travail, quelques sommes pour les dépenses journalières, en un mot le contenu de la maison sont partis en fumée. Mais tout ça là ce n’est pas important. Ce qui est important c’est la vie humaine. Heureusement c’est moi seul qui ai eu des petites brulures et que je considère légère, mais aucun enfant n’a eu quoi que ce soit.  Je remercie Dieu pour ça», se réjouit le préfet de Kindia.
L’intervention des sapeurs-pompiers de Kindia qui sont à 40 mètre du lieu, n’a pas permis de maîtriser le feu à temps.
« Comme vous voyez, nous sommes tout près mais arrivé ici, on a constaté qu’il y avait un embrasement généralisé. Tout le bâtiment, la toiture avaient pris feu, et on n’a qu’un seul camion de  trois milles (3000) litres, donc, il fallait déjà empêcher la propagation du feu vers les annexes de la résidence. C’est ce qui fut fait. Quand les trois milles (3000) litres ont été vidés, le camion est partit jusqu’à Foulayah pour s’alimenter en eau et revenir. Donc cela a donné un temps au feu d’avoir une nouvelle force », a déploré Ibrahima Sory Kaba, le commandant des sapeurs-pompiers de Kindia.
Dans cet incendie, les annexes et la case présidentielle ont été épargnées et le préfet est actuellement sous soin à l’hôpital régional.

M’bemba Condé echosdeguinee.net
Tel : 628-51-88-88.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top