Actualité

Labé : des journalistes de Labé et Dinguiraye à l’école de la campagne de distribution gratuite de moustiquaires

Le projet Stop Palu+ a organisé à Labé, ce mardi, 12 mars 2019, un atelier d’orientation des journalistes de la Région Administrative (RA) de Labé et leurs confrères de la préfecture de Dinguiraye pour la campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA), preuve pour cette année 2019, rapporte une collaboratrice de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net, le vrai visage de l’actualité.

La rencontre a mobilisé 33 participants sur 36 invités : des animateurs des stations de la radio rurale, des correspondants de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) et des confrères de la presse en ligne venus des préfectures Labé, Lélouma, Mali, Tougué, Koubia et Dinguiraye.
Il était question de donner aux participants de larges informations sur le projet Stop Palu+, la politique nationale de lutte contre le paludisme (PNLP), les axes stratégiques de communication, les messages clefs et autres notions élémentaires en vue de leur implication efficace au combat pour la pré-élimination, d’ici fin 2022, en réduisant la morbidité et la mortalité liées au paludisme.
Au cours de son intervention de circonstance, le coordinateur régional du projet Stop Palu+ à Labé, Dr Hamidou II Barry, a dit toute la satisfaction de son institution pour le travail déjà abattu par les acteurs de terrain impliqués comme l’équipe cadre de la Direction Régionale de la Santé (DRS), les autorités régionales, préfectorales et locales ainsi que le monde des médias publics et privés.
« La Région de Labé est classée meilleure région en matière de mise en œuvre de la Politique Nationale de Lutte contre le Paludisme (PNLP) » a déclaré Dr Barry.
Président la cérémonie d’ouverture, au nom du gouverneur de région en mission, le chef de cabinet du gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé, Ouremba Traoré a remercié les organisateurs pour le choix de sa région pour abriter cet atelier avec les médias de proximité.
Poursuivant son intervention, Ouremba Traoré a invité les participants à faire un compte rendu fidèle des enseignements tirés de cette rencontre de Labé. Compte-rendu, a-t-il, précisé pouvant aider à réduire les poches de résistance à l’utilisation des MILDA.
Aïssata KABA pour echosdeguinee.net
Contact : (00224) 623 431 294

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top