Actualité

Labé : les structures de santé de la région confrontées à un faible taux de couverture vaccinale

Avec 8%, la Région Administrative de Labé présente le plus faible taux de couverture vaccinale en République de Guinée, selon une enquête réalisée par l’Institut National des Statistiques, rapporte votre quotidien en ligne echosdeguinee.net, le vrai visage de l’actualité.

L’enquête sur la démographie et la santé (EDS) réalisée, chaque 5ans, par l’Institut National des Statistiques vient de classer la Région Administrative (RA) de Labé au bas de l’échelle en matière de couverture vaccinale en République de Guinée. Ce classement qui montre le manque de performance des structures concernées semble avoir provoqué un réveil brutal chez le directeur régional de la santé de Labé, Dr Mamadou Houdy BAH.
« Quand on dit que Labé est à 8% de couverture vaccinale des enfants complètement vaccinés, c’est un étonnement pour nous. Nous sommes étonnés du fait que nous n’enregistrons pas des épidémies. Je sais que dans beaucoup d’autres régions il y a des épidémies qui surviennent à grande échelle. Je sais aussi que lors de la dernière campagne nationale de vaccination, c’est seulement dans la région de Labé qu’on n’a pas repris la vaccination. Par contre, dans la plupart des autres préfectures on était obligé d’organiser un deuxième tour » a protesté le directeur régional de la santé de Labé.

Malgré les réserves émis sur la justesse de cette enquête nationale, le directeur régional de la Santé de Labé rappelle des difficultés auxquelles ces structures sont confrontées dans l’accomplissement de leur mission.
« La faible mobilisation des communautés qui est une réalité. Nous n’avons pas suffisamment l’appui de la communauté. Quand les agents de santé vont en stratégie avancée, ils rencontrent difficilement d’abord les enfants, parce que le chef du quartier n’est pas impliqué, le maire n’est pas impliqué, le sous-préfet n’est pas impliqué. Il y a aussi l’habitat du Fouta. Quand vous voyez l’éparpillement des familles et des hameaux, vous allez vous dire que ce n’est pas facile pour un agent de santé toutes ces femmes et tous ces enfants, s’il n’a pas l’appui des autorités locales » a ajouté Dr Mamadou Houdy BAH.
A en croire notre interlocuteur, des nouvelles stratégies sont envisagées par les autorités sanitaires pour gagner le pari de la couverture vaccinale dans la Région Administrative (RA) de Labé.
Diallo Idrissa

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top