Education

Lacunes des enseignants en français: l’Ambassade de France au chevet de la Guinée

L’Ambassade de France en Guinée lance un programme de formation de 800 enseignants ayant des lacunes en français au courant de l’année scolaire 2019-2020, rapporte la cellule de communication du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA).
Le mercredi 18 septembre 2019, le Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a reçu l’ambassadeur de France en Guinée. Son Excellence Jean Marc GROSGURIN était accompagné d’Olivier PANNETIER, directeur de l’Agence Régionale l’AFD Guinée – Sierra Léone, Frédéric BRIGNOT, Conseiller de coopération et d’action culturelle, Directeur de l’Institut français de Guinée et Stéphanie ORFILA Attachée de coopération pour la promotion du français et de la francophonie.
Au centre des échanges, le renforcement des capacités des enseignants notamment en français. Le diplomate français et sa délégation se sont engagés à former 800 enseignants au courant de l’année scolaire prochaine. Mais avant, ils envisagent une évaluation de ces enseignants afin de déceler leurs lacunes et identifier leurs besoins en pédagogie de l’enseignement du français. Une fois cette première étape passée, un programme de formation proprement dite pourrait suivre directement a conclu l’ambassadeur de France en Guinée.
Le ministre Mory SANGARE s’est réjoui de cette offre combien valeureuse qui s’inscrit en bonne place selon lui, parmi les priorités de son département. Il a remercié l’ambassadeur de France et sa délégation au nom du gouvernement et a souhaité que l’offre de formation soit élargie aux autres disciplines telles que: mathématiques, physique ou biologie au niveau du secondaire. Le Ministre de l’éducation nationale a rappelé le processus de renforcement des capacités déjà en cours appuyé par la GIZ. L’adaptation de ce nouveau programme à celui qui existe déjà, peut donc faire l’objet d’analyse et de nouvelles rencontres entre l’ambassade de France et le comité de pilotage du MEN-A, a précisé Mory SANGARE.
Pour conclure, le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation a de nouveau remercié l’Ambassade de France et sollicité toujours son appui dans la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités des enseignants de Guinée.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top