Actualité

Mamou : Dr Mamoudou Barry a rejoint sa dernière demeure avec honneurs (vidéo)

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé, à la tête d’une importante délégation gouvernementale, a pris part au dernier hommage rendu lundi 5 août 2019 à Mamou à Docteur Mamoudou Barry, tué le 20 juillet dernier en France, rapporte la cellule de communication du gouvernement.

Outre les parents et amis du défunt, c’est toute la jeunesse de la ville de Mamou qui s’est mobilisée pour accueillir en martyr cet enseignant chercheur arraché brutalement à l’affection de la Guinée et de tout un continent.
Après la prière à la grande mosquée de Mamou, la délégation ministérielle en compagnie des autorités et populations locales, s’est dirigée vers la sous-préfecture de Douney puis à Bolaroyah, village du défunt pour les prières funéraires.
Prenant la parole en ces douloureux moments, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a adressé au nom du Président de la République, les condoléances les plus attristées du Gouvernement à la famille éplorée ainsi qu’à tous les proches. Poursuivant, Abdoulaye Yéro Baldé a rappelé avec tristesse et émotion, les grandes valeurs humaines qu’incarnait le défunt avant d’inviter les jeunes à s’inspirer de son brillant parcours.
Le Ministre Yéro Baldé terminera en réaffirmant l’engagement du Gouvernement guinéen à veiller à ce que lumière soit faite sur cette tragédie.
Pour Abdoulaye Barry frère du défunt et porte-parole de la famille, la douleur est immense certes mais l’appui du Gouvernement guinéen à travers la prise en charge du rapatriement du corps, les hommages rendus à Docteur Mamoudou Barry par l’Université guinéenne lors du Symposium dimanche dernier à l’Université de Sonfonia-Conakry, est hautement apprécié. « Les guinéens, sans distinction d’ethnies, de régions ou de religions pleurent Mamoudou Barry. Nous disons merci à tous et aussi au Chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé qui, dès l’annonce de la mort de notre frère a été le premier à présenter ses condoléances à la famille. » précise-t-il.
Mamoudou Barry a regagné sa dernière demeure au cimetière de Bolaroya aux environs de 17 heures.
Pour rappel, Docteur Mamoudou Barry enseignant chercheur en Guinée et en France a été victime d’une agression le 19 juillet dernier en France causant sa mort le lendemain à l’hôpital. Il laisse derrière lui une veuve et une fille de 2 ans.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top