Echos des régions

Marche des Forces Sociales à Kindia: le gouvernement aussi doit serrer la ceinture, selon un citoyen

La marche des Forces Sociales de Guinée pour protester contre la hausse du prix de carburant a démarré à Kindia à la gare routière et s’est achevée à la place des martyrs. Arrivée devant le TPI de Kindia, la délégation a été interceptée par les gendarmes qui ont affirmé aux marcheurs que leur marche n’était pas autorisée. Après discussion les deux parties se sont finalement comprises.

Membre des Forces Démocratiques de Kindia, Alseny Farenta CAMARA déclare : « Nous voulons montrer aux membres du gouvernement que nous ne sommes pas d’accord avec l’augmentation du prix du carburant. Il faut que le gouvernement et le Président de la République reviennent sur leur décision. En Haïti ça s’est fait, le gouvernement est revenu sur sa décision d’augmenter le prix du carburant, pourquoi pas en Guinée? Les Ministres, le gouvernement demandent à la population de serrer la ceinture, mais depuis 2010, nous sommes en train de serrer la ceinture. Les ministres , le gouvernement , le Président, eux aussi à leur tour qu’ils serrent la ceinture pour que le guinéen commence à vivre mieux. On est fatigué ».
Un citoyen participant à la marche nous livre ses sentiments : « C’est en tant que citoyen que j’ai décidé de prendre part à cette marche, parce que je crois que le système de prédation économique du peuple est à son paroxysme. Il est temps aujourd’hui que des voix s’élèvent pour dire non à un système qui méprise les conditions de vie des guinéens. Non à un système qui met fin au rêve d’embelli économique de notre pays ».
Il est a rappeler que les acteurs politiques de Kindia n’ont pas effectué le déplacement.
Siba TOUPOVOGUI depuis Kindia pour Soleil FM

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top