Actualité

Timbi-Madina (Pita) : 5ème Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon

La 5ème Assemblée Générale Ordinaire et triennale de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon se tient depuis hier, lundi, 30 juillet 2018, à Timbi-Madina, dans la préfecture de Pita, relevant de la Région Administrative (RA) de Mamou, rapporte un envoyé spécial de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net à la rencontre.

Elhadj Moussa Para Diallo

Ce rendez-vous de bilan et perspectives mobilise, pour deux (2) jours, environs 139 membres statutaires venus des différentes collectivités rurales et urbaines des 10 préfectures de la Moyenne Guinée.
Dans son discours de bienvenue aux participants, le président du bureau exécutif sortant de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon, Elhadj Moussa Para Diallo a succinctement dressé un bilan globalement positif des trois dernières années de son organisation avant de faire de faire une esquisse d’idées tenant lieu de perspectives pour les prochaines années.
Selon l’orateur, le mandat de son équipe qui s’achève ainsi a été marqué par de fortes évolutions sur le plan technique, organisationnel et relationnel.
Prenant la parole à son tour, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Pita, dans la Région Administrative (RA) de Mamou, Amadou Bella Baldé a noté que la Fédération des Paysans du Foutah Djallon doit retenir l’attention de toutes les hiérarchies administratives, techniques et financières pour l’extension et la pérennisation de la filière pomme de terre en Guinée.
« Cette vision n’est plus une priorité, mais la priorité pour tous ceux-là qui ont charge de gérer la mise en œuvre de la promotion de la décentralisation et du développement local » a insisté le secrétaire général de la préfecture de Pita.

Secrétaire Général Collectivités Pita

Il convient de signaler qu’avant de procéder au renouvellement du bureau exécutif de la Fédération des Paysans du Foutah Djallon pour un prochain mandat de 3 ans qui doit intervenir dans quelques heures, les membres statutaires de cette 5ème Assemblée Générale ordinaires statuent actuellement sur des nouvelles stratégies pour la protection de l’environnement, la sensibilisation et l’appui aux jeunes filles et garçons à s’installer durablement dans le métier de l’agriculture. Sans oublier la nécessité de relancer les filières oignon, tomate, riz et maïs.

Idrissa DIALLO

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top