Echos d'Afrique

Echos d’Afrique: Tunisie: le camp d’Essebsi revendique la victoire à la présidentielle

« L’avenir proche et lointain nous oblige à travailler ensemble pour la Tunisie », a aussi lancé Béji Caïd Essebsi à l’adresse de son rival et président sortant Moncef Marzouki qui dément pour sa part le résultat proclamé.

L’ex-Premier ministre et chef du principal parti tunisien, Béji Caïd Essebsi, est arrivé dimanche en tête du second tour de la présidentielle, a annoncé son directeur de campagne, Mohsen Marzouk, évoquant « une victoire ». « Les indicateurs que nous avons (…) indiquent une victoire de Béji Caïd Essebsi », a-t-il déclaré à la presse et devant des partisans réunis devant le siège de campagne du favori du scrutin tandis que fusaient les « Vive la Tunisie » parmi les partisans du favori du scrutin, rassemblés devant le QG de campagne.

Béji Caïd Essebsi a remercié dans une déclaration à la télévision nationale « les femmes et les hommes de Tunisie » et rendu hommage aux « martyrs » du pays. « Dans l’attente des résultats définitifs (…), il nous est possible de dire que la campagne électorale est finie et que tout ce qui s’est passé pendant cette campagne fait partie du passé », a-t-il dit. « L’avenir proche et lointain nous oblige à travailler ensemble pour la Tunisie », a-t-il aussi lancé à l’adresse de son rival.

Immédiatement, le camp du président tunisien sortant Moncef Marzouki a jugé « sans fondement » cette revendication, évoquant un écart « très serré », de « quelques milliers de voix ». Le directeur de campagne Adnène Mancer a également fait état de « centaines de violations » commises par le camp adverse.
Écrit par S.A. avec AFP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top