Actualité

Urgent: Après Conakry, Kindia embrasse le phénomène d’intox sur la pulvérisation des écoles

Après la capitale Conakry, le tour aux écoles de l’intérieur du pays de paniquer face à la rumeur de pulvérisation des établissements par les agents de la Croix rouge. 1ère étape: Kindia

Ce jeudi matin, selon des témoins dans la ville des agrumes Kindia, les élèves des différentes écoles situées au centre ville sont actuellement dehors. A la question de savoir pourquoi sont – ils dehors? la réponse est la même:  »nous avons appris qu’ils doivent venir nous vacciner à l’école et pulvériser nos classes ».

Le Censeur du Lycée Privée Général Lansana Conté joint par notre rédaction, témoigne:  »nous, notre école n’est pas au centre ville donc nous sommes épargné par le phénomène. En ce moment même les élèves sont en classe et moi je suis dans mon bureau. Mais je viens à peine de rentrer de la ville et j’ai assisté à cette panique qu’il y a dans la ville. Tous les élèves sont dehors ».

Cette rumeur qui continue de se propager dans le pays reste jusque non maitrisable. Dans un communiqué conjoint les ministres de l’éducation disent constater avec regret ces rumeurs sans fondement.

Ce qu’il faut déplorer c’est que jusque là aucune disposition n’est prise par les départements en charge de l’éducation pour pallier à ces rumeurs.

En attendant, la panique dans les écoles continue. Après Kindia, à quelle autre ville le prochain tour?

Affaire à suivre!

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top