Société

Vers Tabaski 2019 à Labé : une chèvre vendue à 2 millions de francs guinéens

A 48 heures de la fête de la tabaski 2019, une chèvre se négocie jusqu’à deux millions de francs guinéens sur le marché du bétail à Labé, selon le constat d’un reporter de votre quotidien en ligne echosdeguinee.net déployé dans la commune urbaine.

Cette flambée des prix sur le marché des petits ruminants (moutons et chèvres) dans la commune urbaine de Labé aurait été provoquée par les fournisseurs basés dans les zones rurales.
Il semble par exemple qu’à Matakaou, dans la préfecture de Koubia, relevant de la Région Administrative (RA) de Labé, une chèvre a été revendue par un éleveur à 1.200 mille francs guinées, hier, jeudi, 8 août 2019. C’est sur ce prix que les vendeurs de bétail à Labé ajoutent les frais de transports et leurs intérêts.
Les chèvres qui sont beaucoup plus consommées par les populations de la Moyenne Guinée coûtent plus chères que les moutons dont la viande grasse provoquent souvent des petites maladies chez le consommateur, certainement en raison de la constitution physique jugée trop fragile.
Une situation qui ne facilite pas la tâche aux fidèles musulmans qui souhaitent perpétuer le sacrifice d’Abraham pour espérer bénéficier de la récompense de Dieu avant-même le jour de la résurrection.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top